Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité..

Vélo/voiture

Publié le 08.04.2021

Pour une cohabitation sûre et respectueuse

Que le vélo serve de moyen de transport pratique, peu coûteux et écologique ou qu’il soit plutôt considéré comme un loisir sportif et bon pour la santé, il procure toujours beaucoup de plaisir à ses pratiquants toujours plus nombreux. Bien sûr, le vivre-ensemble entre voitures et vélos est réglementé par des lois, des devoirs et des droits. Cependant, une cohabitation sûre et détendue nécessite aussi un respect et une compréhension mutuels.

Léquipement des voitures est connu et vérifié lors du contrôle technique obligatoire. Pour les vélos, l’usager est davantage livré à lui-même avec les exigences légales. Les éléments suivants sont obligatoires : deux freins indépendants, une sonnette, un feu jaune ou blanc à l’avant et un feu rouge à l’arrière. Le vélo doit également être équipé de catadioptres sur les rayons (2 par roue) et sur les pédales, ainsi qu’à l’arrière. Les vététistes sont autorisés à remplacer l’éclairage blanc à l’avant et l’éclairage rouge à l’arrière par des catadioptres de même couleur, dès lors que le trajet a lieu de jour et dans de bonnes conditions météo. Les vélos de course sont exemptés de la réglementation sur les feux car ils sont classés comme équipement d’entraînement pour les compétitions. Néanmoins, dans votre propre intérêt, nous vous conseillons d’équiper de feux votre vélo de course. Les vélos à assistance électrique (VAE) dont la puissance ne dépasse pas 0,25 kW et diminue à mesure que la vitesse augmente et se coupe dès que la vitesse de 25 km/h est atteinte, sont considérés comme des vélos normaux selon la législation. En revanche, les VAE pouvant rouler jusqu’à 45 km/h sont soumis aux mêmes règles que les cyclomoteurs et ne peuvent pas être utilisés sur piste cyclable, notamment.
 
Pour les automobilistes, ils doivent respecter une distance de 1,50 m minimum lors du dépassement des bicyclettes.
 
Notez que les cyclistes gardent une distance de sécurité avec les voitures garées ou le bord de la route. Au moment de doubler un cycliste, prévoyez que celui-ci puisse faire un écart au milieu de la chaussée en raison d’un obstacle ou d’une rafale de vent ! S’il y a de la circulation en sens inverse, attendez patiemment que la voie se libère pour amorcer votre manœuvre de dépassement en respectant la distance minimale. Lorsque vous tournez, assurez-vous qu’il n’y a pas de deux-roues dans votre angle mort ! Gardez toujours à l’esprit que c’est le cycliste qui court le plus grand danger - soyez patient(e) et laissez-lui suffisamment de place.
 

Le bon équipement

En tant que cycliste, vous pouvez bien sûr contribuer à votre propre sécurité. L’équipement de sécurité ne se limite pas au vélo, les boutiques d’accessoires vendent maintenant toutes sortes  de lampes et bandes réfléchissantes pour casques, vestes et chaussures afin que vous soyez parfaitement visibles. Réfléchissez à votre trajet à l’avance, vous pourrez peut-être remplacer un  tronçon de route très fréquenté par une petite route de campagne ou une piste cyclable. Gardez toujours le contact visuel avec les autres usagers de la route, les automobilistes mais aussi les  piétons. Essayez d’interpréter les bruits qui vous entourent. Plus vous recueillerez d’impressions extérieures, mieux vous parviendrez à anticiper la survenue d’une situation dangereuse. Vous  pouvez rouler côte à côte (2 cyclistes) à l’intérieur et à l’extérieur des agglomérations, mais vous devez rouler en ligne dans les situations suivantes : à l’intérieur d’une agglomération où la  vitesse maximale autorisée est de 50 km/h ou plus, en cas de dépassement ou si vous pensez qu’un véhicule va passer à côté de vous, car vous retardez inutilement d’autres usagers de la  route. Les mêmes règles s’appliquent avant les sommets de côte, les virages et les passages à niveau. Quoi qu’en dise la loi, rouler de front comporte un certain nombre de risques. Par  exemple, cela peut effrayer les autres usagers de la route sur les tronçons qui manquent de visibilité et provoquer de mauvaises réactions. Après un virage, faites l’effort de serrer à droite. En  tant que passionné de voiture et de vélo, j’essaie toujours de faire preuve de bon sens au lieu d’insister pour faire valoir mon droit. Les situations de circulation sont ainsi plus détendues pour  tous les concernés. Dernier conseil pour les automobilistes : quand vous vous garez au bord de la route, ouvrez toujours la porte conducteur de la main droite ! De cette manière, vous vous  tournerez automatiquement vers la voie derrière vous et pourrez, tout en ouvrant la porte prudemment, voir les cyclistes qui approchent, même dans l’angle mort. 

 
 
 
 
 

Retour

Autres actualités

Campagne de l'éclairage et du pneu 2021

La campagne de la Sécurité Routière aura lieu cette année du 18 octobre au 18 novembre. Les...

Lire plus
27.09.2021

Un authentique succès pour l’Oldtimermaart de l’ACL

Communiqué de presse

Lire plus
25.09.2021

ACL Avantages membres : quoi de neuf ?

Avec votre carte de membre ACL profitez de tarifs spéciaux et de remises sur nos séjours et...

Lire plus
24.09.2021

Maison du Motard - Un tour du pays à moto pour clôturer...

Communiqué de presse

Lire plus
23.09.2021