Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

La conduite accompagnée - Permis de conduire


La conduite accompagnée (CA) a été introduite au Luxembourg afin de permettre aux candidats de parfaire leur apprentissage de la conduite en dehors de l’auto-école. Elle permet au candidat de conduire pendant de longs mois et d’acquérir ainsi un maximum d’expérience, sans frais particuliers.

 


Fonctionnement de la conduite accompagnée

La CA fonctionne parallèlement à l'apprentissage traditionnel à l'auto-école. Elle est ouverte à tout candidat âgé d’au moins 17 ans, donc également aux personnes plus âgées. Trois conditions de circulation sont à respecter: 
  • ne pas conduire en dehors du Luxembourg 
  • ne pas conduire entre 23.00 et 06.00 heures 
  • ne conduire que des voitures de la catégorie B.

Après avoir réussi l'examen théorique, le candidat suivra un apprentissage pratique à l'auto-école, pendant au moins 12 leçons d'une heure. Puis, il pourra poursuivre sa formation en conduisant sous la surveillance de son accompagnateur. Celui-ci doit avoir reçu au préalable du ministère des transports une carte de légitimation par laquelle il est autorisé à exercer sa mission d’accompagnateur. D’autre part, la compagnie qui assure le véhicule doit avoir délivré une attestation (un avenant) qui certifie qu’en cas d’accident les dommages causés à autrui sont couverts par l’assurance de la responsabilité civile automobile. Cet avenant est gratuit.

Le véhicule servant à la CA doit correspondre à la catégorie B du permis de conduire. Pour signaler aux autres usagers de la route qu'une voiture est conduite par un candidat conduisant sous le régime de la CA, un signe spécial aux dimensions de 20 x 13 cm et représentant la lettre L blanche sur fond rouge, doit être apposé à l'arrière du véhicule. Le véhicule devrait aussi être équipé de deux rétroviseurs intérieurs.

 


Qui peut être accompagnateur ? 

L'accompagnateur est soit un membre de la famille du candidat-conducteur (père, mère, oncle, cousine, etc.) soit un proche. Il doit détenir son propre permis B depuis plus de 6 ans et doit justifier ne pas avoir été condamné pour des infractions au code de la route ni avoir perdu son droit de conduire au cours des 5 dernières années. En plus, il doit avoir assisté à au moins 2 leçons pratiques du candidat, enseignées par l'instructeur de l'auto-école.


  

Le rôle de l'accompagnateur

C'est un rôle pédagogique de première importance. Disposant d'une expérience pratique de la conduite, l'accompagnateur reconnaît d’emblée certaines situations dangereuses que l'élève est encore incapable de déceler. La conscience du danger réel étant peu développée chez le candidat-conducteur, c'est cette lacune que le savoir-faire de l'accompagnateur est censé combler avant tout.

L'accompagnateur est considéré comme seul conducteur de la voiture. C’est donc uniquement sa responsabilité qui est engagée, le cas échéant ! Ne disposant pas d'un double jeu de commandes (volant, frein, etc.) et ne pouvant de ce fait guère intervenir directement dans la conduite, l’accompagnateur doit pouvoir s'en remettre entièrement à la relation de confiance qui existe entre lui et son élève.

 

 
Cours complémentaire

Le permis de conduire de la catégorie B n'est valable que pour 2 ans. Son titulaire est ainsi en situation de stage pendant cette période endéans de laquelle il devra suivre une formation pratique complémentaire d'une journée au Centre de formation pour conducteurs à Colmar-Berg.

L'accès à ce cours est ouvert au plus tôt 3 mois après l'obtention du permis. La formation veut faire découvrir au conducteur novice que les limites de tenir un véhicule sur la route sont parfois tôt atteintes, notamment dans des situations défavorables. De cette façon le conducteur novice est amené à faire preuve de prudence et à adopter un style de conduite défensif. Les exercices portent par conséquent sur la conduite sur chaussée glissante, le freinage d'urgence, l'aquaplaning, etc. Le certificat de participation qui clôture ce cours donne droit à un nouveau permis.

Enfin, précisons que toute infraction au code de la route entraîne l’annulation du régime de la conduite accompagnée.