BMW R 1250 RT

Publié le 24.01.2022

La bavière dévoile son vaisseau de rêve


La BMW R 1250 RT est trop souvent éclipsée par sa sœur, la GS. Logique, puisque le grand marché des trails de voyage sert au transfert de technologie depuis plusieurs années.

Pour cette nouvelle R 1250 RT, les Bavarois ont accordé un lifting sportif et une mise à jour technologique au top à leur grande routière.
 
Certes, la RT paraît intimidante à première vue. Cependant, ce sentiment disparaît dès que vous prenez place à bord. Car on ne s’assoit pas « sur » la RT, mais littéralement « dans » la moto. Les mains tombent naturellement sur le guidon, les écrans, les commandes et même les rétroviseurs sont exactement là où vous les placeriez instinctivement. Le nouvel écran TFT de 10,25 pouces offre une lisibilité parfaite, que ce soit en termes de contraste ou de taille de pas.
 
Une fois que vous avez quitté votre port d'attache, la RT se montre étonnamment maniable et légère. Le châssis est irréprochable quel que soit le revêtement. Quelle que soit la plage de vitesse, il reste imperturbable. Le contrôle électronique du châssis y est pour beaucoup. Notre machine était équipée du Dynamic-ESA semi-actif disponible en option. Avantage au réglage « dynamic » qui offre une tenue de route précise et un compromis optimal entre confort de suspension et dynamique de conduite. Dans les autres modes, la RT est moins incisive.
 
L'angle d'inclinaison maximal est respectable pour un yacht de luxe. Mais, dans un style de conduite un peu forcé, les repose-pieds peuvent entrer en contact avec le sol.
 
Côté motorisation, le boxer de 1250 cm3 pousse puissamment grâce à ses 143 Nm de couple. Les passages en agglomération peuvent se réaliser avec le 6ème rapport enclenché et, après le panneau de sortie d’agglomération, il suffit d’un bref coup d’accélérateur pour ajuster sa vitesse. En cela, la précision de l'exécution des commandes émises par la passerelle de navigation est un atout majeur. Les impulsions de braquage et la force des doigts requise sont minimes.
 
Avec votre seul index, vous pouvez arrêter la RT sur une distance de freinage très courte avec l'impression d'avoir jeté une ancre par-dessus bord à pleine vitesse. Avec le système ABS Pro entièrement intégré, y compris l'ABS en virage, le barreur peut user indifféremment du levier de frein ou de la pédale de frein. La moto calcule la décélération maximale autorisée à partir des changements de charge dynamique des roues, de l’angle d'inclinaison, etc. En plus de l’ABS, le système offre également un contrôle de traction.
 
La bulle de protection contre le vent et les intempéries peut être ajustée électriquement par simple pression. Elle offre une plage très large à chaque marin d'eau douce qui peut, grâce au siège chauffant et aux poignées chauffantes, défier sereinement les éléments.
 
La RT dispose également du régulateur de vitesse dynamique. Les capteurs radar détectent le véhicule qui vous précède, alors que la distance peut être réglée en trois étapes et le reste est pris en charge par l'électronique embarquée.
 
Ce que la marque a réussi à faire avec la GS, BMW l'a également réalisé avec les grandes routières. La RT met la barre très haut. Comptez un peu moins de 20 000 € pour le modèle de base et au-delà de 25 000 € si vous vous laissez tenter par les nombreuses options.

Retour

Autres actualités

Des astuces pour occuper les plus jeunes

Avaler des centaines de kilomètres avec des enfants sur la banquette arrière n’est pas...

Lire plus
15.06.2022

Les sièges enfants passés au crible

32 sièges enfants de toutes tailles ont été testés et évalués en fonction des critères de...

Lire plus
15.06.2022

Top 10 des campings pour les amateurs de sports nautiques

Surfer, faire de la voile, du standup paddle ou du kayak : de nombreux campeurs aiment...

Lire plus
15.06.2022

Quelques précautions pour partir tranquille

Ces vacances, vous les avez bien méritées et rien ni personne ne gâchera votre plaisir. C...

Lire plus
15.06.2022