Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Subaru

Publié le 14.04.2020

Subaru électrise les modèles XV et Forester en mode semi-hybride

Subaru donne une nouvelle impulsion au Forester et au XV. Les deux véhicules à quatre roues motrices sont désormais équipés d’un moteur Boxer semi-hybride.
 
Le suffixe e-Boxer permet d’identifier clairement les véhicules comme hybrides. Le moteur Boxer 2,0 litres existant, d’une puissance de 150 ch, est soutenu par un moteur électrique de 16,7 ch et une batterie lithiumion. Depuis 2020, les deux véhicules sont équipés en série d’un e-Boxer avec une transmission automatique Lineartronic à variation continue.
 
Alors que le moteur électrique est positionné près du centre de gravité du véhicule, les batteries et autres composants sont situés au-dessus de l’essieu arrière. De cette manière, le centre de gravité est plus bas, et le poids mieux réparti entre l’essieu avant et l’essieu arrière. Le système coordonne automatiquement l’interaction entre le moteur à essence et le moteur électrique. Il permet d’alterner entre trois modes de conduite selon les besoins. D’entrée de jeu, le moteur électrique prend d’abord en charge le travail d’entraînement.
 
Le moteur électrique peut parcourir jusqu’à 1,6 km et atteindre une vitesse maximale de 40 km/h. À vitesse moyenne, le Boxer est activé, et lorsque la vitesse est plus élevée, il assure la seule propulsion et charge en outre la batterie hybride. L’énergie cinétique libérée lors de la décélération est également utilisée pour charger la petite batterie.  L’écran du tableau de bord informe le conducteur et les passagers sur les flux d’énergie dans le système de conduite.
 
Si les performances d’accélération sont améliorées de 30 %, la consommation de carburant et les émissions diminuent selon le style de conduite de jusqu’à 11 % par rapport au moteur Boxer 2,0 litres proposé précédemment. La consommation normalisée, pour laquelle les trajets sur autoroute sont également pris en compte, est réduite de près de 6 %. Les émissions de CO2 s’élèvent à 150 g/km.
 
©Subaru
 

Retour

Autres actualités

ACL Clubmobil : Location E-Bike

Lire plus
05.08.2020

Une situation exceptionnelle pour l’ACL

Services aux membres en temps de crise

Lire plus
31.07.2020

Rapport d'activité

L’ACL tire un bilan positif de l’année 2019

Lire plus
30.07.2020

Mazda CX-30 2.0 SKYACTIV-X

Le SUV crossover compact japonais

Lire plus
29.07.2020