Aventure électrisante avec l’Audi e-tron GT !

Publié le 16.09.2021

Comment ne pas succomber à ses lignes sculpturales ? L'Audi e-tron GT semble sortir tout droit d'un rêve, trop belle pour exister. Pourtant, elle est bien réelle.


Notre périple débute à la Cloche d’Or. Il est 10 heures du matin lorsqu’un petit convoi d’Audi e-tron GT s’élance en direction de Schengen. Sur les routes aux grandes courbes, nous exploitons l’agilité de la voiture. Prise en main rapide et véhicule stable en virage, c’est un vrai régal à la conduite. Passant à travers bois, nous nous trouvons soudain au beau milieu des vignes. Le décor est à couper le souffle. Sur le dessus des crêtes, nous contemplons la Moselle en contrebas en avançant à un rythme de croisière sur la route. Quelques instants plus tard, nous voici arrivés à notre première destination de la journée : la Fondation Valentiny. Moderne, sobre, lignes du bâtiment aux airs futuristes à l’image de l’Audi e-tron GT, ces deux là étaient faits pour se rencontrer.
 
Il est temps de quitter cet ovni architectural pour remonter à bord de notre œuvre d’art dynamique. Être badgée GT pour une voiture, ça implique un certain nombre de contraintes. Notamment un excellent comportement dynamique et des lignes élégantes qui invitent au voyage. L’Audi e-tron GT remplit tous ces critères. Avec ses 350 kW sous le capot, soit 476 ch, les poussées sont très dynamiques et sont ressenties instantanément.
 
Arrivée l’heure de midi, nous devons, contrairement à la voiture, recharger les batteries. Dans un environnement exceptionnel, le Kikuoka Country Club, immense terrain de jeu pour golfeurs, nous ouvre les portes de son bistrot. Là aussi, la verdure des terrains de golf offre un parfait écrin pour les Audi exposées pour l’occasion.
 
Chargés à bloc, nous reprenons la route en direction de Rosport. Les routes sont moins larges et plus sinueuses. Malgré sa longueur de près de 5 mètres, l’Audi e-tron GT avale les courbes les unes après les autres sans difficulté.
 
À la pointe du village de Rosport, nous avons rendez-vous au musée Tudor. Au XIXème siècle, le Luxembourgeois Henri Tudor comptait parmi les pionniers du développement du stockage de l’électricité. Il aurait sans aucun doute apprécié la vue de ces Audi e-tron GT sous sa fenêtre !

Et voilà déjà l’heure de mettre un terme à cette aventure électrique. Nous profitons des derniers instants en compagnie de cette voiture. Comme toutes les Audi modernes, l’e-tron GT est entièrement connectée : infodivertissement, services en ligne, systèmes d’assistance, etc. tout a été pensé pour le confort des voyageurs.
 
Avec l’e-tron GT, Audi démontre que la mobilité électrique peut être fascinante. Ce coupé quatre portes combine un design percutant qui fera se retourner les passants avec des performances électrisantes et un comportement dynamique. Pour en être l’heureux propriétaire, comptez toutefois au moins 101.200 €.
 
Retour

Autres actualités

Oltimermaart : Rendez-vous ce samedi à Bertrange

Avec près d’une cinquantaine de véhicules historiques et de collection proposés à la vente...

Lire plus
22.09.2022

Les entreprises face au défi de la mobilité

L’ACL et la Chambre des métiers ont réalisé une étude conjointe auprès de 1310 entreprises...

Lire plus
20.09.2022

La FIA Région I dévoile la campagne « Drive with Care...

16 septembre 2022 - Aujourd'hui, la Région I de la FIA lance la campagne de sécurité...

Lire plus
16.09.2022

Rentrée des classes et prudence sur le chemin de l’école

Avec la rentrée revient le temps des bonnes résolutions mais aussi des horaires, des...

Lire plus
14.09.2022