Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Audi e-tron Advanced 55 Quattro

Publié le 09.02.2021

Navire amiral sur route


« L’avance par la technologie », telle est la devise de la marque aux anneaux. Au fil des ans, Audi l’a démontré à de multiples reprises : il y a eu la transmission Quattro dans les années 80, puis le début de l’ère hybride en sport automobile en 2012. Aujourd’hui, l’heure est à l’électrique. Après avoir fait ses preuves sur circuit, l’e-tron débarque sur nos routes et c’est au volant de l’e-tron Advanced 55 Quattro que nous avons pu tester cette technologie.

Puissance de 300 kW, un poids à vide de 2 520 kg, près de 5 m de long pour 1m60 de haut, l’Audi e-tron est un véritable vaisseau amiral. Son habitacle en revanche n’a rien à voir avec un navire de guerre. Grâce à un intérieur épuré et minimaliste, c’est très certainement l’un des SUV les plus luxueux : cuir au niveau des portières, climatiseur confort 2 zones, mais surtout 3 écrans à disposition du conducteur. Le premier écran regroupe tout ce qui est système de divertissement avec notamment GPS, radio, Bluetooth. Le deuxième se situe juste en dessous de l’écran central ; il permet à la fois d’écrire à la main les coordonnées GPS, mais aussi de régler la température à l’intérieur de la voiture, le tout tactilement. Le dernier écran est l’Audi virtual cockpit qui regroupe la plupart des informations présentes sur les autres écrans. À l’aide des boutons placés sur le volant, le conducteur peut personnaliser les informations qu’il souhaite avoir. Cette ergonomie majoritairement digitale n’est pas pratique à manipuler en conduisant ; heureusement, Audi a pensé à rajouter un petit cliquetis au touché, ce qui permet au conducteur de savoir ce qu’il manipule sans avoir à quitter la route des yeux.
 
Conduire une Audi, pour beaucoup, c’est la classe ; mais alors à bord de l’e-tron, ça passe carrément à de la frime positive. En naviguant à son bord sur les routes, on se sent un peu comme un capitaine ; la position de conduite haute y est pour beaucoup, donnant l’impression de dominer tout ce qui se trouve sur notre passage.
 
Pour l’e-tron, Audi n’y est pas allé de main morte avec les modes de conduite aux différences bien marquées : pas moins de 8 cm de rabaissement de caisse séparent le mode tout-terrain de la configuration la plus dynamique. Assis à bord, ces changements de hauteur se ressentent véritablement. Indéniablement, vu les dimensions de la voiture et en y rajoutant le poids des batteries, l’Audi e-tron n’est pas la voiture la plus agile. Elle est lourde certes, mais pour cette gamme de véhicule, c’est le confort qui prime. Et là, le pari est gagné. Grâce à sa conduite douce, un bon confort dans les sièges et des suspensions pilotées fonctionnant à merveille, prendre le volant de ce SUV est très agréable.
 
Ce moment passé avec l’Audi e-tron fût bref mais mémorable. Alors c’est vrai qu’elle consomme beaucoup en énergie, mais vu son poids, il faut de la puissance pour faire avancer le SUV Audi. Sa force réside certainement dans l’espace qu’elle propose ; que ce soit au niveau des places arrière ou dans le coffre, l’espace est largement suffisant – ce serait dommage de dire le contraire pour une voiture faisant 5m de long. On notera également qu’avec l’e-tron, il n’est plus nécessaire de claquer les portières pour les fermer ; il suffit de les rabattre contre la carrosserie, la technologie Audi s’occupe du reste – ce sont aussi ces petits détails qui font le luxe.
 

Voir la vidéo :


Source de l'image : ACL
Retour

Autres actualités

ACL Challenge : direction les FIA Motorsport Games

Après deux semaines de compétition intense à laquelle 230 personnes ont pris part, le top 20...

Lire plus
20.04.2021

Voyagez virtuellement avec les webinaires en direct de l'ACL

En raison de la forte demande, nous avons décidé de vous présenter de nouveaux webinaires...

Lire plus
14.04.2021

Redécouvrez l'Europe

Que ce soit en avion, en voiture, en train ou même en bateau - avec l'ACL, vous pouvez...

Lire plus
14.04.2021

Véhicules historiques : le défilé des belles mécaniques

Le Classic Car Tour est reporté mais n'attendons pas pour rêver devant ces prestigieux...

Lire plus
14.04.2021