Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Renault Alpine A110

Publié le 30.01.2018

Que les amateurs de voitures de sport se réjouissent !

Six ans après l’annonce du retour de l’Alpine, la nouvelle A110 - le coupé deux places à moteur central arrière élégant et léger - signe le retour de la marque. Inspiré de la Berlinette d’origine, le modèle privilégie agilité et plaisir de conduire, sans transiger sur le confort au quotidien.

Conçue et fabriquée en France par des équipes de design et d’ingénierie autonomes au sein du Groupe Renault, l’A110 marque la renaissance d’Alpine. D’abord commercialisée en version Première Édition à 1.955 exemplaires – clin d’oeil à l’année de sa création, la version de série suivra rapidement.
Ce coupé sport deux places dispose d’un quatre cylindres monté centralement, source d’une puissance de 185 kW/252 ch, qui entraîne les roues arrière par le biais d'une transmission à double embrayage à 7 rapports. Le prix de vente s’élève à 56.856,10 €.

Design et intérieur

Clairement inspirée du modèle Berlinette de 1962, la nouvelle A110 jette une passerelle entre le passé et l’avenir avec une esthétique capable de résister à l’épreuve du temps. Les connaisseurs reconnaîtront la silhouette fluide et élégante et retrouveront les deux phares additionnels à l’avant, les flancs creusés, le capot nervuré et la lunette arrière galbée. Tandis que les feux de jour et les feux arrière à LED avec clignotants dynamiques, le système de navigation, l’air-conditionné et le régulateur de vitesse sont nettement des signes de modernité. L’habitacle est, malgré ses dimensions extérieures très compactes, suffisamment spacieux pour permettre au conducteur et à son passager d’être confortablement installés.
Deux coffres, un à l’avant d’un volume de 100 litres, et un à l’arrière (d’une contenance de 96 litres), permettent de ranger des valises cabine, des valises pour le week-end et en plus deux casques intégraux, pour ceux qui préfèrent aller sur le circuit.

Technique

Légère, agile et plaisante à conduire, l’A110 Première Edition est avant tout une authentique Alpine. Elle est conçue pour offrir des sensations et donner envie de conduire quelle que soit l’allure, en faisant la part belle au plaisir plutôt qu’aux chronos ou à la puissance pure. Pour autant, elle ne renonce en rien au confort en usage quotidien. Grâce à la structure légère, au centre de roulis bas et à la répartition optimale des masses, le conducteur a l’impression de faire corps avec la machine. Le châssis et la carrosserie en aluminium conditionnent l’agilité et l’équilibre de l’A110. Collée et rivetée pour gagner encore en poids, la caisse compacte en aluminium offre un rapport optimal entre rigidité, poids et qualité de fabrication.
De fait, avec 1.080 kilos seulement (véhicule en ordre de marche), le coupé sportif distille un vrai plaisir de pilotage. La répartition avant/arrière des masses à 44/56 % font de l’A110 une voiture parfaitement équilibrée en virage. Dotée en plus de suspensions très souples et d’un ensemble d’aides à la conduite, dont l’ABS, l’antipatinage et le contrôle de stabilité, le conducteur est à bord d’un véhicule sûr et confortable au quotidien. Les trois modes de conduite sont proposés : Normal, Sport et Track. Le passage de l’un à l’autre modifie des paramètres tels que la réponse de l’accélérateur, l’assistance de la direction, la vitesse de passage des rapports, la sonorité de l’échappement et l’intervention du contrôle de stabilité, afin d’offrir un pilotage plus incisif, plus excitant et plus fort en émotions. Au tableau de bord, l’affichage digital de l’écran TFT 10 pouces change également en fonction du mode de conduite, en donnant la priorité au compte-tours, à l’affichage du rapport engagé et à l’indicateur de passage des rapports dans les modes Sport et Track.
 
Compétition

Si la marque est réputée pour son riche passé de constructeur de voitures de sport agiles et légères, particulièrement à l’aise sur route sinueuse, elle a aussi forgé sa réputation dans les courses internationales au plus haut niveau. Figurent notamment à son palmarès le titre de Champion du Monde des Rallyes 1973 et une
victoire aux 24 Heures du Mans 1978. C’est dans le même esprit qu’Alpine participe aujourd’hui aux courses internationales d’endurance.
Sa victoire au Championnat du monde d’endurance FIA (WEC) en catégorie LMP2 témoigne de ses ambitions et de son attachement à la compétition. L’annonce récente du lancement en 2018 de l’Alpine Europa Cup, une coupe monotype réservée à des A110 Cup préparées pour la compétition et qui sera organisée par Signatech, partenaire compétition d’Alpine, atteste des performances du coupé et l’intérêt de la marque pour la compétition- client.
 
 
ÉQUIPEMENT

Choix entre trois teintes de carrosserie : Bleu Alpine, Noir profond ou Blanc Solaire. Régulateur de vitesse, climatisation, système de navigation, jantes 18 pouces, échappement sport actif, système audio Focal, intérieur mêlant cuir et touches de fibres de carbone, pédalier en aluminium brossé, sièges-baquets Sabelt en cuir.

 
Retour

Autres actualités

Guides de randonnée à l'ACL Shop

Lire plus
15.05.2020

Les conditions générales de l’ACL s’adaptent

Lire plus
12.05.2020

Une question de synchronisation

La saison de la moto a commencé et de nombreux motards sont sur les routes avec un passager...

Lire plus
08.05.2020

Phase de rodage pour les voitures neuves

Comme la technique de production dans la construction de moteurs s’est significativement...

Lire plus
08.05.2020