La circulation à vélo

Publié le 14.04.2020

Bon à savoir

Le Code de la route prévoit les règles de comportement de tous les usagers de la route. Certains articles concernent tout particulièrement les cyclistes. Ils définissent leurs droits et leurs devoirs ainsi que ceux des usagers  motorisés à leur égard. 

Qu’est-ce qu’un cycle ?

Le cycle est un véhicule qui a deux roues au moins et qui est propulsé exclusivement par l’énergie musculaire des personnes se trouvant sur ce véhicule, notamment à l’aide de pédales ou de manivelles. Le cycle électrique  jusqu’à une vitesse maximale par construction de 25 km/h et une puissance du moteur électrique ne dépassant pas 0,5 kW) et le cycle à pédalage assisté (puissance maximale de 0,25 kW et alimentation interrompue dès que le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h) sont généralement assimilés aux cycles, de même que les trottinettes.

Le Pedelec45 n’est en revanche pas assimilé aux cycles mais aux cyclomoteurs et d’autres règles s’appliquent en matière d’assurance, d’équipement ou d’accès à l’infrastructure.

Où un cycle peut-il circuler ?

Les cycles peuvent circuler sur la route, les pistes, voies et chemins cyclables (obligatoires ou conseillés) et toute zone qui leur est ouverte spécifiquement par le panneau


En revanche, ils ne peuvent pas circuler, sauf  signalisation contraire, dans les zones piétonnes, sur les trottoirs, les autoroutes et les routes pour véhicules automoteurs ou les routes signalées par un panneau 


Il existe néanmoins, pour les trottoirs et les zones piétonnes,  une exception liée à l’âge : les enfants âgés jusqu'à 12 ans peuvent y jouer à condition de ne pas gêner ou de ne pas mettre en danger les autres usagers. Sont notamment considérés comme jouets les vélos d’enfant, les  trottinettes et patins à roulettes. 

Aux passages pour cyclistes ou aux passages pour piétons et cyclistes, les cyclistes ont la priorité. Aux passages pour piétons, les cyclistes doivent descendre du vélo et traverser à pied. Aux gués, notamment ceux situés hors  agglomération et que l’on reconnaît à leur marquage (un couloir perpendiculaire à la chaussée délimité par des lignes blanches discontinues), les cyclistes ne bénéficient d’aucune priorité. 

Les cyclistes peuvent-ils rouler côte à côte ?

En et hors agglomération, un maximum de deux cyclistes peut rouler côte à côte.

Ils devront se remettre en file :

  • Dans les virages, à l’approche du sommet d’une côte ainsi que sur les passages à niveau et à leur approche ;
  • Entre la tombée de la nuit et le lever du jour ;
  • À l’intérieur d’une agglomération aux endroits où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 50 km/h, lorsqu’ils sont dépassés ou doivent s’attendre à être dépassés ;
  • Lorsqu’ils occasionnent sans nécessité une gêne excessive pour les autres usagers.

 

Quel est l’équipement obligatoire sur un cycle ?

En principe, le vélo doit être équipé d'une sonnette, de freins, d'un feu blanc ou jaune avant, de réflecteurs sur les roues et sur les pédales, d'un réflecteur rouge et d'un feu rouge arrière. Le casque n’est pas obligatoire pour le  cycliste, mais il est fortement conseillé, de même qu’un vêtement de sécurité ou tout autre accessoire qui améliore sa visibilité. 
 

Retour

Autres actualités

Ce qui a changé au 1er janvier

Comme tous les ans, l’entrée dans une nouvelle année civile s’accompagne aussi de...

Lire plus
28.12.2021

L’impact de l’usure des pneus sur l’environnement

L'impact environnemental de l'abrasion des pneus est au centre de l'attention du public...

Lire plus
21.12.2021

Des pneus d’hiver sur mon vélo, vraiment ?

L’idée peut paraître saugrenue de prime abord. Avec le développement de la mobilité douce en...

Lire plus
17.12.2021

Le cargo bike à l’épreuve des experts de la mobilité

À l’ACL, nous avons testé le cargo bike. Du biporteur au longtail, nous vous éclairons sur...

Lire plus
13.12.2021