Cookies sur le site web d'ACL
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

La batterie - première cause de panne durant le confinement

Publié le 14.08.2020

Depuis plusieurs années, la batterie est en tête des pannes recensées par l’Automobile Club du Luxembourg.

Cette tendance s’est encore accentuée pendant la période du confinement (15 mars au 31 mai 2020) avec une croissance de 47% d’interventions pour des problèmes de batterie, comparée à la même période en 2019.

Entre la mi-mars et fin mai, le Luxembourg a vécu une situation sans précédent. En effet, le pays s’est retrouvé immobilisé d’un jour à l’autre à la suite de la propagation du Coronavirus sur le continent européen. Alors que les trajets en voiture se faisaient plus rares, de nombreuses personnes devaient cependant continuer à utiliser leur véhicule avec une fréquence moindre. Pendant cette période, l’ACL a continué à garantir l’assistance en cas de problèmes, 24h/24 et 7j/7. Selon les dernières statistiques, les dépannages pour cause de problèmes de batterie ont augmenté de 47% par rapport à la même période l’année passée.

Cela s’explique notamment par l’effet combiné du vieillissement du parc automobile (l’âge moyen est de 7,5 ans alors que la durée de vie moyenne d’une batterie est de 4 ans) et l’arrêt prolongé des véhicules à cause du confinement. Il importe donc que les batteries soient régulièrement contrôlées afin d’éviter les pannes conséquentes.

La deuxième cause de panne sur la route est liée aux pneus. Aujourd’hui, une grande majorité de voitures ne dispose plus de roues de secours et de nombreuses personnes ne sont plus à même de changer une roue par elles-mêmes. Par conséquent l’ACL est davantage sollicité pour prêter assistance en cas de crevaison.

Pendant la période du confinement, les mécaniciens du service dépannage de l’ACL ont réalisé une réparation sur place dans 88% des cas et ont ainsi pu rendre rapidement leur mobilité aux personnes en panne. Ce taux élevé de réparations sur place s’explique par un important stock de batteries disponibles (chaque véhicule d’intervention dispose de plusieurs batteries neuves), ainsi que par la mise en place de roues de secours universelles adaptées à la plupart des véhicules en circulation.

L’ACL a travaillé sans relâche durant le confinement pour venir en aide à tout un chacun, tout en respectant les mesures de sécurité.

Retour

Autres actualités

L’ACL digitalise son processus de recouvrement

Lire plus
10.09.2020

Mazda MX-30

Lire plus
09.09.2020

Nouveautés automobiles testées

Lire plus
09.09.2020

Test ACL de 7 pneus toutes saisons

L’ACL constate un intérêt de plus en plus grand pour les pneus toutes saisons. Une des...

Lire plus
07.09.2020