Cookies auf der ACL Webseite
This site uses cookies to simplify and improve your usage and experience of this website. Cookies are small text files stored on the device you are using to access this website. If you ignore this message and continue without changing your browser settings, we will assume that you are consenting to our use of cookies. For further information on our use of cookies, please see our terms of use and our Privacy Statement.

Avant de démarrer

Avant de démarrer

1.1. La ceinture de sécurité et le transport des enfants


Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire et non négociable. Même pour un trajet de 200 mètres.
C’est un réflexe à prendre : pas de démarrage tant que toutes les ceintures ne sont pas bouclées !
 
QUE DIT LA LOI ? 
Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour chaque personne dont la place en est équipée, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, quelle que soit la distance à parcourir.
Seules les personnes qui justifient d’une contre-indication médicale au port de la ceinture de sécurité et qui sont munies à ces fins d’une autorisation délivrée par le ministre des Transports  sont dispensées du port de la ceinture.
Les enfants doivent également toujours être attachés correctement, dans un dispositif homologué adapté à leur taille et à leur poids, même si le trajet est très court. Voici les principales dispositions du code de la route actuellement en vigueur, concernant le transport réglementaire des enfants dans la voiture :

  • Les demi-places étant abolies, aucun enfant, peu importe son âge ou sa taille, n’est plus compté pour moitié dans le calcul des places. Donc: un enfant = une place entière.

  • Les enfants de moins de 3 ans doivent toujours être installés dans un siège d’enfant approprié et homologué dans une norme autorisée, même s’ils sont transportés sur une place arrière.

  • Pour des raisons de sécurité, l’emploi d’un dispositif de retenue « dos à la route » (siège du type Maxi-Cosi) est interdit sur les places auxquelles correspond un airbag frontal sauf si celui-ci est désactivé.

  • Les enfants dont l’âge est inférieur à 18 ans et la taille inférieure à 150 cm, mais dont le poids dépasse 36 kg, peuvent être transportés à l’arrière de la voiture, sans être installés dans un siège d’enfant. Ces enfants doivent toutefois mettre la ceinture de sécurité ou, le cas échéant, le seul élément sous-abdominal de la ceinture.

  • Sur un trajet occasionnel de courte distance, les enfants âgés entre 3 ans et moins de 18 ans et plus petits que 150 cm, peuvent être transportés à l’arrière sans siège d’enfant, mais seulement dans un véhicule dont le nombre de places inscrites sur la carte d’immatriculation n’excède pas 5. Evidemment, ces enfants doivent quand même mettre la ceinture de sécurité ou, le cas échéant, le seul élément sous-abdominal de la ceinture.

  • Lorsqu’un enfant est attaché à l’arrière au moyen du seul élément sous-abdominal de la ceinture de sécurité, il y a lieu de déplacer le siège devant lui vers l’avant afin d’éviter qu’en cas de collision, la tête de l'enfant ne heurte le dossier du siège avant.

  • En cas de déplacement à l’étranger, les règles en vigueur dans le pays traversé ou visité sont en principe applicables.


SANCTIONS 
Le conducteur et tout passager pris en défaut de port de ceinture se verra sanctionné d’une amende de 145€ et de la perte de 2 point sur son permis(*). La même sanction s’applique au conducteur si, à bord du véhicule, il est constaté qu’un passager mineur ne porte pas la ceinture ou n’est pas correctement installé dans un dispositif de retenue spécial.

 
LES CONSEILS 

  • La ceinture doit passer sur l’épaule et non à la base du cou.

  • La ceinture doit appuyer sur les os du bassin et non sur le ventre.

  • Les femmes enceintes ne sont pas dispensées du port de la ceinture de sécurité (sauf contre-indication médicale). La sangle horizontale de la ceinture doit être placée sous le ventre arrondi, contre le bassin. La sangle verticale doit ainsi passer au-dessus du ventre, entre les deux seins.

  • L’airbag ne constitue qu’une protection complémentaire en cas de choc violent et ne peut en aucun cas se substituer au port de la ceinture. Il n’est efficace qu’en combinaison avec cette dernière.

  • En autobus et autocar, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire chaque fois que la place occupée en est équipée.

 

Âge/taille

À l'avant de la voiture

À l'arrière de la voiture

Moins de 3 ans

Dispositif de retenue spécial (DRS)*

DRS*

De 3 à moins de 18 ans et moins de 150 cm

DRS*

DRS*/**

De 3 à moins de 18 ans et plus de 150 cm

Ceinture de sécurité

Ceinture de sécurité

À partir de 18 ans

Ceinture de sécurité

Ceinture de sécurité

 
 * Un siège d'enfant ou un rehausseur de siège sont de tels dispositifs de retenue spéciaux, à condition de correspondre au poids de l'enfant et d'être homologués, c.-à-d. de porter la marque ECE-R44 (ECE-R44/03, ECE-R44/04 ou R129 (appelée aussi "i-Size")

** Dans deux cas exceptionnels ces enfants peuvent être transportés sans dispositif de retenue spécial, mais en se servant de la ceinture de sécurité dont l'élément sous-abdominal peut être utilisé seul:

  •   transport occasionnel de courte distance, et en l'absence d'un DRS et dans une voiture à personnes dont le nombre de places inscrites sur la carte d’immatriculation ne dépasse pas 5.

  • transport d'un 3e enfant si, en raison d’un manque de place, l'installation d'un 3e DRS n'est pas possible.

 

1.2. Le transport des animaux


Le transport des animaux n’est régit par aucune loi. Toutefois, pour leur sécurité et pour la vôtre, le transport des animaux doit se faire de manière sécurisée et être adapté à leur taille.

LES CONSEILS 

  • Pour les animaux de taille raisonnable, comme les chats et les petits chiens, prévoir une cage confortable. La plupart des cages sont faites de plastique rigide perforé pour permettre la circulation d’air. Elle doit être assez grande pour permettre à l’animal de se tenir debout, de se retourner sur lui-même et de se coucher confortablement. Recouvrir le fond de la cage avec quelque chose d’absorbant. Les animaux de grande taille devront voyager avec une laisse attachée à une ceinture de sécurité spéciale.

  • Pour les oiseaux, prévoir une serviette ou un tissu pour recouvrir la cage pendant le transport.

  • Laissez l’animal à l’arrière de la voiture, en repliant la banquette si possible pour les gros animaux. Il est aussi possible de mettre en place une grille de séparation ou d’installer le grand chien dans une cage de transport adaptée à sa taille. Laissez les vitres entrouvertes (le chien ne doit pas pouvoir sortir sa tête par la vitre) pendant le voyage mais surtout, ne laissez jamais l’animal seul dans une voiture au soleil, même avec de l’eau.

L'ACL en collaboration avec la LAK - Letzebuerger Associatioun vun de Klengdéierepraktiker a pour but d'informer le grand public sur les informations légales et toute autre information utile sur les chiens et les chats domestiques. Ici (mat link https://www.acl.lu/ACL-Assistances/ACL-Assistance-Pets) vous trouverez un grand nombre d’informations intéressantes ainsi que les partenaires de l’ACL.
 

1.3. La position au volant


S’installer confortablement dans son véhicule est un point essentiel souvent négligé. Une bonne position de conduite permettra de rouler de manière détendue et efficace. Le corps doit être solidaire de la voiture   et les membres détendus autant que possible.

LES CONSEILS 

  • Réglez la distance entre le siège et les pédales : vous devez pouvoir débrayer à fond sans que votre jambe – respectivement votre pied – ne se trouve en complète extension. N’éloignez donc pas trop votre siège des pédales.

  • Réglez l’inclinaison du dossier : il s’agit ici de trouver la bonne distance entre le haut du dossier et le volant. Assis normalement, vous devez pouvoir atteindre le haut du volant avec le poignet sans que vos bras ne soient en totale extension et sans devoir décoller les épaules du siège. Si votre voiture offre la possibilité de régler votre siège en hauteur, ne négligez pas cette option car elle permet d’améliorer votre confort.

  • N’effectuez jamais de réglage de votre position au volant en roulant. Votre siège pourrait reculer brutalement de plusieurs crans et vous faire perdre le contrôle de votre véhicule.

  • Une fois la position idéale trouvée, n’oubliez pas de régler vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs.

 

1.4 L’équipement obligatoire


QUE DIT LA LOI ? 

  • Un triangle de présignalisation doit obligatoirement se trouver  dans le véhicule. Sa présence sera vérifiée lors du passage au contrôle technique où l’on contrôlera également la présence d’au moins une veste de sécurité. Attention néanmoins : si d’après le Code de la route, une seule veste doit se trouver dans la voiture, il est obligatoire pour toute personne qui sort du véhicule sur une autoroute ainsi que pour toute personne qui marche sur la chaussée en dehors d’une agglomération la nuit ou en cas de mauvaise visibilité d’en porter une.

  • Les pneus doivent présenter des rainures principales d’une profondeur d’au moins 1,6 mm.  

  • Tous les pneus montés sur une voiture doivent être du même type, c’est-à- dire été, hiver ou quatre saisons ; les pneus montés sur des roues jumelées doivent en outre avoir le même diamètre extérieur. Le code de la route n’interdit pas que les pneus soient de marques différentes.

  • En cas de verglas, de neige tassée, de neige fondante, de plaques de glace ou de givre, un véhicule automoteur peut seulement être conduit sur la voie publique s’il est équipé de pneus portant la mention M+S et/ou le pictogramme de la montagne avec le flocon.

SANCTIONS 

  • L’absence d’un triangle de présignalisation ou d’une veste de sécurité à bord de votre véhicule vous en coûtera 74 €. Les personnes qui empruntent à pied une chaussée, une bande ou une place d’arrêt d’urgence de la grande voirie sans porter un vêtement de sécurité ainsi que celles qui empruntent à pied une chaussée de la voirie normale située hors agglomération sans vêtement de sécurité , de nuit ainsi que de jour lorsque les conditions de visibilité sont réduites, risquent quant à elles une amende de 49€.

  • Le conducteur sera sanctionné d’une amende de 145€ et de la perte de deux points sur son permis si le profil de ses pneus est inférieur à 1,6 mm. La même sanction s’applique si les quatre pneus ne sont pas du même type. Enfin, le non-respect de l’obligation des pneus d’hiver lorsque les conditions météorologiques l’exigent est sanctionné d’une amende de 74€.


LES CONSEILS
Les pneus représentent le seul point de contact entre la voiture et la route et sont donc un élément essentiel de votre sécurité. Saviez-vous, par exemple, que la surface de contact de vos quatre pneus avec la route ne représente que l’équivalent d’une feuille A4 ? C’est pour cela qu’il faut bien les choisir et surtout veiller à leur entretien régulier.

  • On distingue fondamentalement trois types de pneus : les pneus d’été, les pneus d’hiver et les pneus quatre saisons. Ils diffèrent principalement au niveau des mélanges de caoutchouc et de la sculpture du profil.

  • Les pneus d’hiver représentent un plus en matière de sécurité dès que la température descend en-dessous de 7°C. En effet, le pneu d’été devient dur lorsque la température descend en-dessous de ce seuil, ce qui réduit son adhérence et augmente la distance de freinage.

  • Même si la loi n’exige qu’un profil minimum de 1,6 mm, il est déconseillé de monter un pneu d’hiver dont le profil est inférieur à 3 ou 4 mm. En effet, en deçà, le pneu d’hiver perd trop en efficacité sur la neige et le verglas. Pour information : à l’état neuf, un pneu d’hiver a normalement un profil de 8 mm de profondeur.

  • La gomme du pneu durcit avec l’âge et l’adhérence du pneu en souffre ; dès 5 ans d’âge, les pneus sont nettement moins efficaces sur route mouillée.

  • Montez toujours les pneus du plus grand profil à l’arrière, même sur une traction avant.

  • Vérifiez fréquemment la pression des pneus. En effet, un gonflage trop élevé ou trop faible cause une usure excessive ou irrégulière qui affecte l’adhérence. Les pressions des pneus doivent être réglées conformément aux indications du fabricant et il faut veiller à ce qu’elles soient identiques sur un même essieu. Il ne faut pas oublier aussi de contrôler la roue de secours.


QUE SIGNIFIE LE MARQUAGE DES PNEUS ?

Un pneu de la dimension 195/65 R 15 91 H est reproduit ci-dessus.

1. Largeur du pneu en mm.
2. Rapport hauteur/largeur du pneu en %. Série 65 signifie 65% de 195 mm.
3. Structure du pneu. R = pneu à carcasse radiale.
4. Diamètre de la jante en pouces (1 pouce =  2,56 cm).
5. Indice de capacité de charge par pneu.Par exemple 91=615 kg (c.-à-d. chaque pneu peut supporter une charge de 615 kg).
6. Indice du pneu pour la vitesse maximale homologuée du véhicule.
7. Fabricant.
8. DOT (Department of Transportation) : date de  fabrication. Par exemple 0807 = pneu fabriqué la 8ème semaine de 2007.
9. Tubeless = sans chambre à air / Tube type = avec chambre à air.
10. Le symbole de flocon de neige signifie approprié pour l’hiver.
11. M+S (Mud+Snow) désigne normalement un pneu d’hiver ou toute saison.
12. E, homologation selon un règlement européen. Le chiffre « 2 » est la dési- gnation pour le pays. La combinaison de chiffres est le     numéro de contrôle pour les autorités. « S » signifie pneu optimisé pour le bruit, obligatoire dès le n° de DOT 4011.
13. Run Flat : désigne un pneu avec système de roulage à plat.
14. TWI : repère d’usure renseignant sur la profondeur du pneu (Tread Wear Indicator).