Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.
Ce site utilise des cookies pour simplifier et améliorer votre utilisation et expérience de ce site Web. Les cookies sont des petits fichiers texte enregistrés sur l'appareil que vous utilisez pour accéder à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et continuez de naviguer sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous assumons que vous consentez à notre utilisation des cookies sur ce site Web. Pour plus d'informations sur notre utilisation des cookies, veuillez consultez nos conseils d'utilisations et notre déclaration de confidentialité.

Rainette on tour

Publié le 05/10/2018

Rainette on tour
Actualité

Episode 4


Arrivée aux États-Unis : Découvrez la suite des aventures de Laura et Julian à bord de leur Rainette.

«C’est impressionnant comme le temps passe vite ! Nous voici déjà à fêter nos 3 mois sur la route… 3 mois et 26 542km.
 
Nous nous étions laissé à Victoria. De là, nous avons pris le ferry pour Port Angeles et passé la frontière avec facilité. Les douaniers ont simplement demandé qui était le propriétaire du véhicule sans exiger de preuves. Nous voilà donc  aux USA pour un bout de temps. Notre visa expire en février.
 
Laissez-vous embarquer par l’Etat de Washington, il ne vous décevra pas. Si vous pensez y découvrir des forêts humides tempérées des plus impressionnantes, des volcans, des plages, vous êtes au bon endroit. Sachez qu’il vous surprendra aussi par ses zones arides, ses vignobles et vergers. C’est le 2ème état des USA à produire du vin, juste après la Californie. Nous qui pensions y découvrir pluie et flore abondante, nous avons été surpris.

La Hoh Rain Forest nous a particulièrement marqués par ses parterres de fougères, lichens et ses mousses sur les arbres. A chaque instant, on s’attend à ce qu’un arbre se réveille, nous parle et se replonge dans un long sommeil. Avons-nous regardé trop de films ? Peut-être ! A Ruby beach, nous sommes partis à la découverte des rochers dans la brume, belle atmosphère. Les volcans y sont impressionnants : le mont st Helens pour les vestiges de sa dernière éruption, il y a 38 ans déjà, et le mont Rainier qui est la représentation exacte du volcan que vous vous imaginez. Nous avons, ensuite, fait un petit détour par un village à l’allure bavaroise, Leavenworth. C’est le désir de redynamiser l’économie de la ville qui est à l’origine de cette folie. A Seattle, n’hésitez pas à faire une visite découverte du Pike Place Market. Le Gumwall est une vraie curiosité aussi! C’est également la ville berceau de Starbucks. Sachez que le 1er magasin Starbucks n’existe plus, dévasté par le feu mais subsiste bien le premier café Starbucks qui est en fait la 4ème localisation du géant du café.

Nous nous sommes, ensuite, évadés en Oregon. Mise en bouche à Portland. « Keep Portland Weird » est leur slogan et ça promet beaucoup ! Ensuite, nous avons pris la route de la côte qui nous a coupé le souffle plus d’une fois ! Cannon Beach, les baleines grises, les sapins façonnés par le vent, nous aurions pu y rester indéterminément mais devons continuer notre route. Nous nous dirigeons vers l’intérieur de l’état. Painted Hills au lever du soleil, ça pique un peu les yeux mais quelle beauté. Il est dingue de voir tout ce que la nature a à nous offrir! Crater lake est impressionnant aussi par sa taille. C’est un lac formé dans le cratère d’un volcan. Ce sera notre dernière halte avant la Californie.

C’est une belle entrée en matière avec le Redwood National and State Park. C’est là que se trouve la plus vieille forêt intacte des USA. Ses arbres ont 1500ans et on ne vous parle pas de leur taille ! Au Lassen Volcanic National Park nous avons observé les fumerolles… Quelle odeur ! C’est un très beau parc dans le nord de la Californie un peu moins connu que ses voisins mais qui vaut vraiment le détour. Ensuite, nous prenons la route vers le lac Tahoe et ses eaux bleues. Puis, nous décidons de retourner sur la côte et faisons route vers San Francisco où nous nous trouvons actuellement. La ville nous fait penser à Vancouver et sommes impatients de partir à sa découverte.

Comment avons-nous planifié un road trip d’une telle durée ? On ne peut pas préparer un voyage d’un an comme 2 semaines de vacances. C’est impossible. Au départ, nous avons, donc, placé sur une carte tout ce que nous voulions voir, ce dont on nous avait parlé, nos découvertes d’internet, des guides de voyages,… c’est ce qui a façonné notre trajet. Cela nous a procuré une suite, une route logique à emprunter.         

Au début du voyage, nous prévoyions un peu plus précisément la route 1 ou  2 semaines à l’avance.  Mais au final, c’est au jour le jour que nous vivons. Nous avançons selon nos envies et ce qui se trouve sur notre route. Aussi, les impératifs pour la voiture nous amènent parfois à modifier notre voyage (changement de pneus, vidange, réparation,…). A Seattle, nous sommes restés une semaine. Nous avons fait réparer notre boite à vitesse. Nous avons changé notre support moteur qui avait cassé en 2 endroits en Alaska et dont  la réparation a heureusement tenu durant 11 000 km. Quelle chance ! Nous avons aussi décidé de changer notre coupleur de batterie et en sommes très contents. C’est à San Francisco que nous changerons déjà 2 pneus.

Au niveau technique, nous sommes très satisfaits de ce mois et avons l’impression de repartir avec une nouvelle voiture.
 
Pour ce qui nous attend, suite à quelques changements, nous ne sommes pas encore sûrs de la direction que nous allons prendre. Allons-nous continuer vers Los Angeles ou complètement changer de direction et aller vers Yellowstone ? Nous pensions ne pas avoir le temps d’y aller avant fin octobre. Mais l’hiver commence, il y a des risques qu’il y  neige et que  certaines routes soient fermées. 

Nous sommes impatients de vous raconter notre choix dans le prochain article ! A très vite !»
 
 


Vers le haut